Qui-suis-je?

Titulaire d’un Master en éducation précoce spécialisée, je travaille en tant que psychomotricienne, chargée de cours dans le cadre de la Filière Psychomotricité de la Haute Ecole de travail social à Genève tout en continuant à exercer ma profession à temps partiel dans le domaine de la prévention et de la thérapie psychomotrice.

Présente une à deux matinées dans un des secteurs petite enfance subventionné en Ville de Genève, j’animer des ateliers “Jeux et mouvements en psychomotricité” avec les éducatrices pour les groupes de jeunes enfants (âgés de 4 mois à 5 ans) accueillis en crèche. En participant aux colloques organisés par les adjointes pédagogiques, j’offre un soutien au travail des équipes éducatives en proposant à chacun.e de développer leurs compétences d’observation et restitution des informations aux familles.

En intervenant également dans le domaine de la formation continue, il m’arrive de proposer des sessions aux institutions désireuses de réfléchir aux destins des observations. Comme un grand nombre de collaborateurs doivent effectuer des observations dans le cadre de leur travail, sans toujours avoir le temps de communiquer le résultats des observations, travailler avec des profils d’équipe mixtes (composés par exemple d’enseignants spécialisés, d’éducateurs, éducatrices spécialisées, d’infirmier ou infirmière, de logopédistes (orthophonistes) ou autres intervenants auprès des enfants en situation de handicap) est utile pour mesurer l’écart qui existe parfois entre la promotion des valeurs d’inclusion et les réalités rencontrées par les professionnels et les familles au quotidien.

Comme je reçois aussi des familles (enfants et parents) qui me sont adressées par le réseau professionnel, il m’arrive de voir celles-ci en consultation familiale, à domicile, en thérapie brève ou pour un diagnostic d’orientation, une expertise. Ces différents mandats sont financés par divers acteurs: directement par les parents ou par le secrétariat à la pédagogie spécialisée (SPS) du canton dans lequel j’exerce, une institution ou d’autres employeurs. C’est après avoir suivi, puis donné plusieurs formations continues que j’ai eu la chance d’occuper différents postes de travail.

« L’apprentissage est une des modalité de traitement de l’information qui conduit à la modification des systèmes de pensées, d’action et d’émotion, par essais et erreurs, en fonction des données de l’environnement interne et/ou externe. Il repose sur différentes formes de mémoires, qui intègrent des données éventuellement transmises d’une génération à l’autre. Il n’advient pas sans appréhension, anxiété ou angoisse » 

Dictionnaire des thérapies familiales, sous la direction de Jacques Miermont(2001) Paris. Payot & Rivages, p. 93

Parmi l’ensemble des formations suivies et données entre 1980 et aujourd’hui, j’adopte un regard systémique et une approche contextuelle (Boszermenyi-Nagy) en essayant d’être attentive au développement des capacités d’apprentissage des personnes que je rencontre. Comme partager du savoir est un partage du pouvoir, et qu’apprendre est une activité possible à tout instant, il me semble aujourd’hui possible de publier des articles en ligne sur ce blog, ce qui ne vous empêche pas de lire également quelques articles écrits en 1994 et 2018 publiés auparavant dans des revues professionnelles et que vous pourrez télécharger en format pdf.