Juliette, 3 ans « joue » avec une tablette numérique

Cette observation a été réalisée dans le cadre d’un exercice destiné à consolider les compétences d’observations des futurs professionnels, psychomotricien.ne.s. Effectuée au domicile de l’enfant, sans supports ( ni papier, ni crayon ) le mercredi 25 octobre 2017, l’observation directe d’une durée de trente minutes ( 18h 10 à 18h 40) doit être mémorisée, puis transcrite ultérieurement sur la base des évocations mentales.

Voici comment commence le premier récit d’observation réalisé par Clémence Le Bras: cette observation a eu lieu dans la cuisine de la maison de Juliette 3 ans qui était accompagnée de sa maman ainsi que de ses deux sœurs. Elles m’ont accueilli en fin de journée alors que la maman rentrait tout juste de son lieu de travail et Juliette de chez la nourrice. Ses deux grandes sœurs, en vacances, étaient restées à la maison. Lorsque je franchis la porte du jardin, l’une des grandes sœurs de Juliette accompagnée de sa copine de classe vient à ma rencontre en souriant.  Comme avec un air amusé

Continuer la lecture de « Juliette, 3 ans « joue » avec une tablette numérique »

Quelle(s) définition(s) du jeu choisir?

Est-ce que l’on peut dire que tous les enfants jouent, simplement parce que ce sont des enfants ? Et est-ce l’on peut dire qu’un enfant joue, lorsqu’il observe autour de lui, même quand il ne fait «rien» ? Ou s’il touche à «tout» sans arrêt (avec ses mains, sa bouche, ses pieds, peut-on vraiment savoir à quoi il joue ?  

En fait, presque tous les enfants explorent écoutent les sons alentour, explorent et font des expériences motrices (bien avant de savoir marcher, courir, sauter, grimper, etc.), en tous cas dès qu’ils sont habiles à orienter leur tête et leur regard, ajuster leurs postures, sourire et calmer leurs pleurs. Dans ce cas, on dit qu’ils manifestent des habiletés sociales et des comportements prévisibles? Mais être capable de manifester des habiletés sociales n’est pas l’équivalent de ” jouer”. Donc avant de répondre plus précisément à la question ci-dessus, il me faut choisir une définition du jeu qui peut paraître énigmatique au premier abord.

« Le jeu est une modalité de la communication, reposant sur une forme particulière de relations. Il est une mise en scène fictive de comportements ayant une réalité sociale (combats, comportement de cour, prédation) […] constitutif de l’activité symbolique, de la structuration de la personnalité et de l’apprentissage des relations inter-humaines ».

Dictionnaire des thérapies familiales, sous la direction de Jacques Miermont (2001). Paris: Payot & Rivages
c'est du jeu ou pas du jeu
Continuer la lecture de « Quelle(s) définition(s) du jeu choisir? »

Paroles de parents : l’intégration à l’école régulière est un principe mais pas un droit

Une fois que les parents inscrivent leur enfant en crèche (le plus souvent lorsque la maman est encore enceinte), la famille reçoit une confirmation d’inscription quand il y a une place, et tous les parents peuvent demander à ce que la situation particulière de l’enfant soit prise en compte en se référant à la primauté du principe d’intégration inscrit dans la loi fédérale [art.20 al.2 LHAnd ; RS 151.3].

«Donc là, je pense que c’était vraiment un coup de bol, en fonction de là où on habitait, et on va le dire comme cela ; j’en ai parlé avec d’autres parents, après. Là, on partait de la maison, on pouvait y aller à pied […]. Mais on a eu une crèche adorable, où notre enfant a pu aller les quatre premières années; ils étaient vraiment basé sur l’intégration et […]eux, l’ont porté beaucoup. Surtout une éducatrice, les trois premières années je ne sais pas si toutes les crèches auraient fait pareil»?

Dessin enfant de 9-10 mois complete par sa maman
Continuer la lecture de « Paroles de parents : l’intégration à l’école régulière est un principe mais pas un droit »

L’éducation précoce dans les structures petite enfance subventionnées par la ville de Genève?

En 2019, 78 structures subventionnées par la Ville de Genève et ses partenaires proposent un peu plus de 4000 places dans les jardins d’enfants, crèches à mi-temps ou à plein-temps, espaces de vie enfantine (EVE) ou crèches familiales. Mais comme tous les enfants inscrits ne fréquentent pas les structures d’accueil à plein temps, on peut dire qu’un enfant sur deux résidant en Ville de Genève grandit en collectivité, avant de commencer l’école obligatoire (à 4 ans).

L’encadrement des enfants âgés de 4 mois à 4 ans, 11 mois accueillis chaque jour est assuré par plus de 1500 professionnels: éducateur.trice.s de l’enfance et assistants socio-éducatifs (ASE) formés pour accompagner les groupes au quotidien avec les auxiliaires et les aides.

enfants recreation
Récréation
Continuer la lecture de « L’éducation précoce dans les structures petite enfance subventionnées par la ville de Genève? »

Mon travail dans les institutions petite enfance

“Tu évoques dans un article paru en 2018, l’importance de la collaboration interprofessionnelle, ainsi que le partage des observations et des responsabilités entre les équipes éducatives et les parents, lorsque tu travailles dans les institutions petite enfance. Je me demande justement comment vous prenez –ou non- en considération les « situations familiales » des enfants lors des observations?”


Travailler en partenariat avec les familles demande à ce que les équipes et moi-même, tenions compte des observations des parents (celles que les parents nous transmettent bien sûr, car ce sont les parents qui renseignent les équipes). Mais nous devons également tenir compte des informations qui ont fait l’objet d’une négociation entre chaque famille et l’institution, car si certaines priorités sont fixées par les parents, d’autres sont fixées par les équipes qui doivent chaque année définir le projet pédagogique des groupes dont elles sont responsables.

enfants-crèche-peinture-anker
19 ème siècle, une peinture d’Anker, les enfants à la crèche
Continuer la lecture de « Mon travail dans les institutions petite enfance »